Un sommet Sellal-Ayrault en décembre à Alger [ar]

Liberté, 5 octobre 2013

JPEG

Des projets de partenariat seront examinés au cours de la visite du Premier ministre français en Algérie en décembre prochain. Un document de travail est d’ores et déjà à l’étude.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, effectuera une visite de travail à Alger dans le courant du mois de décembre prochain.
Lors de cette rencontre, il examinera avec son homologue algérien, Abdelmalek Sellal, la feuille de route, en cours d’élaboration actuellement, sur d’autres pistes à explorer pour un nouveau partenariat entre les deux pays (…).

Les nouveaux secteurs à investir sont d’ores et déjà identifiés. Les deux partenaires évoquent des projets à réaliser dans les domaines de la santé, du logement, de l’agro-industrie, des infrastructures portuaires…

Amara Benyounès, ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement, qui a reçu M. Raffarin, a, dans son intervention, mis l’accent sur la nécessité de développer davantage la coopération industrielle avec la France à travers l’identification de nouvelles pistes de partenariat.

Pour lui, les discussions qu’il a eues avec le vice-président du Sénat français ont été caractérisées par une franchise totale. “Les choses ont été dites telles qu’elles devaient être dites. Aucune difficulté sérieuse n’a été soulevée. Tous les problèmes qui étaient en cours de règlement ont été réglés”, a affirmé M. Benyounès.

Pour lui, beaucoup d’opportunités s’offrent aux deux pays et il y a une volonté politique manifeste de la part des deux parties pour donner un nouveau souffle à cette coopération industrielle. “Tous les dossiers de coopération économique et industrielle algéro-française avancent bien”, a-t-il ajouté.

Il a évoqué, entre autres projets, le démarrage des travaux de réalisation à Oran de l’usine de voitures du constructeur Renault et la pose de la première pierre de la nouvelle usine de Sanofi en septembre dernier à Sidi-Abdallah.

L’émissaire de François Hollande a, par ailleurs, fait le point avec le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, sur les différents dossiers impulsés déjà il y a quelque temps. M. Raffarin n’a pas caché sa satisfaction quant à l’évolution positive et conforme aux objectifs des dossiers emblématiques qui lient les deux parties. (…)

Par B. Khris

publié le 19/03/2014

haut de la page