Le regard de... Jean-Pierre Raffarin [ar]

Ancien Premier ministre, Vice-Président du Sénat, chargé par le Président de la République de contribuer au développement des relations économiques bilatérales entre la France et l’Algérie

« Le développement de l’Algérie est dans l’intérêt de la France »

Binatna 2 - Printemps 2013

JPEG

En marge de la visite en Algérie du Président de la République, en décembre dernier, ont été signés sept conventions et accords dont plusieurs touchaient à la sphère économique.

Depuis lors, beaucoup de progrès ont été enregistrés. Trois mois après la signature de la déclaration franco-algérienne pour un partenariat industriel et productif était organisée à Paris par Ubifrance une journée « Algérie » à laquelle ont participé le ministre algérien de l’Industrie Chérif Rahmani et 250 chefs d’entreprises.

Il y a quelques jours, la convention de partenariat et de coopération dans les domaines de l’agriculture, du développement rural et de l’agroalimentaire prenait corps avec la première réunion à Alger du comité mixte agricole algéro-français. D’ici quelques semaines, les 28 et 29 mai, se tiendra également à Alger le grand forum de partenariat franco-algérien. Autant de preuves que la coopération économique entre la France et l’Algérie se concrétise.

Depuis que j’ai été chargé de cette mission de coopération économique entre la France et l’Algérie, je suis le témoin d’une vraie volonté réciproque de projets communs.

Au-delà de la mise en œuvre de très beaux projets comme la construction de l’usine Renault d’Oran, nos deux peuples ont surtout compris que l’intérêt des deux parties, mais aussi leurs
responsabilités leur commandaient d’établir un partenariat durable entre les deux rives de la Méditerranée. Produire en Algérie, créer du travail en Algérie, investir en Algérie, transférer du savoir-faire vers l’Algérie peut aller de pair avec plus de production, plus de travail, plus de compétences en France. Nos économies sont interdépendantes plutôt que concurrentes. Le développement de l’Algérie, dans toutes ses dimensions, n’est pas seulement dans l’intérêt du peuple algérien : il est aussi dans l’intérêt de la France.
PNG

publié le 11/03/2014

haut de la page