Séminaire régional sur la toxicomanie (7-8 avril 2013) [ar]

Un séminaire régional, consacré aux stratégies pénales et sanitaires dans le traitement de la toxicomanie, s’est tenu les 7 et 8 avril 2013, à Alger.

Cette rencontre, qui a réuni huit experts français et près de 150 magistrats et médecins algériens, était organisée par la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et la Toxicomanie française, en association avec l’Office National algérien de Lutte contre les Drogues et la Toxicomanie (ONLCDT).

« Des approches souvent similaires »

Les deux thèmes les plus débattus durant ces 48 heures ? Le traitement judiciaire des toxicomanes tout au long de la chaîne pénale et les diverses stratégies de prévention de la toxicomanie.

« L’Algérie et la France ont développé, en de nombreux points, des approches souvent similaires, comme le recours à l’injonction thérapeutique et à la synergie recherchée entre pouvoirs publics et secteurs associatifs », a indiqué l’Ambassadeur André Parant lors du séminaire.

Si la toxicomanie reste à ce stade en Algérie relativement limitée en comparaison de la rive nord de la Méditerranée, elle constitue cependant une source de préoccupation. En 2012, 157 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie et 18.500 personnes ont été concernées par des procédures d’usage et de trafic de stupéfiants.

publié le 20/08/2013

haut de la page