Rencontres algero-françaises des maires et presidents de collectivites territoriales [ar]

PNG

3EMES RENCONTRES ALGERO-FRANÇAISES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COLLECTIVITES TERRITORIALES

25 ET 26 MAI 2016
HOTEL SHERATON, ALGER

JPEG

Le Ministère de l’Intérieur et des collectivités locales (MICL) de la République algérienne, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française (MAEDI) et Cités Unies France (CUF) ont organisé les 25 et 26 mai 2016 à l’hôtel Sheraton d’Alger les 3èmes Rencontres algéro-française des Maires et Présidents de collectivités territoriales.

Après deux rendez-vous en 1999 à Alger, puis en 2004 à Paris, ces échanges entre élus de collectivités territoriales, fonctionnaires territoriaux, associations d’élus et représentants de la société civile visent avant tout à renforcer les coopérations existantes, à élaborer de nouvelles politiques publiques, à approfondir la connaissance réciproque du fonctionnement et des compétences des collectivités de chaque pays et à favoriser le développement de nouveaux partenariats en identifiant de nouveaux axes d’interventions.

Placés sous le Haut Parrainage de M. Noureddine BEDOUI, Ministre algérien de l’Intérieur et des collectivités locales, et de M. Jean-Michel BAYLET, Ministre français de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, ces deux jours de rencontres se sont articulé autour de quatre ateliers thématiques :

• La démocratie participative, levier de la transformation ;
• La gestion des grandes villes et le développement durable ;
• Le partenariat public-privé dans la gestion des affaires locales ;
• Les finances et la fiscalité locales dans le développement territorial.

Deux visites de projets de réhabilitation, emblématiques de la coopération franco-algérienne, ont été également inscrites au programme : la première à la Basilique Notre-Dame d’Afrique et la seconde au Jardin d’Essai.

A l’issue de ces deux journées d’échanges, une feuille de route a été adoptée. Elle fixe les grands axes de la coopération décentralisée algéro-française pour les cinq années à venir.

publié le 29/05/2016

haut de la page