Mise en œuvre de l’accord pour la paix au Mali [ar]

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères et du développement international s’est exprimé cet après-midi à propos de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, pour lequel l’Algérie joue un rôle crucial.
Vous trouverez ci-dessous le texte intégral :
« La France salue la signature le 19 juin à Bamako de l’accord sur la mise en place des autorités intérimaires. Il s’agit d’une nouvelle avancée significative dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Nous saluons le travail de médiation conduit depuis deux ans par l’Algérie et notamment par M. Ramtane Lamamra, ministre des affaires étrangères, qui l’a rendue possible.

Les autorités intérimaires doivent désormais être mises en place rapidement sur le terrain, conformément au calendrier agréé, afin de permettre la relance des services de base au bénéfice des populations. Nous encourageons également les parties à avancer sur les mesures prévues en matière de sécurité, en particulier la mise en place de patrouilles mixtes et l’accélération du processus de cantonnement.
Avec les Nations unies, l’Union européenne et l’ensemble de ses partenaires, la France est engagée pour la stabilisation du Mali. »

publié le 14/07/2016

haut de la page