Message de l’ambassadeur de France en Algérie après les attentats à Paris [ar]

PNG

Mes chers compatriotes,

La France vient d’être frappée cette nuit par des attaques terroristes d’une ampleur sans précédent. A ce stade, le terrible bilan fait état de 127 morts et de plusieurs dizaines de blessés. La France est en deuil et sous le choc. C’est pourquoi j’ai souhaité aujourd’hui m’adresser personnellement à chacune et chacun d’entre vous.

Comme vient de le déclarer le Président de la république à l’issue du Conseil de défense qu’il a réuni ce matin, notre pays vient de subir un acte de guerre, un acte d’une barbarie absolue.

Face à une telle situation, des mesures exceptionnelles ont été décidées par notre gouvernement au niveau national. L’état d’urgence a été décrété sur l’ensemble du territoire. Des contrôles systématiques aux points d’entrée routiers, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires sur le territoire national ont été immédiatement instaurés, sans interruption toutefois du fonctionnement des aéroports et des liaisons aériennes.

Un numéro de téléphone accessible depuis l’étranger (00 33 1 45 50 34 60) a été activé par la cellule interministérielle d’aide aux victimes pour permettre aux ressortissants français à l’étranger et aux familles inquiètes pour leurs proches en voyage à Paris d’avoir des informations.

Cette priorité accordée à la protection de nos citoyens s’applique sur le territoire national mais aussi naturellement aux Français qui vivent à l’étranger car nous ne pouvons exclure que ceux qui ont commis l’irréparable hier à Paris et à Saint-Denis cherchent également à s’en prendre à nos compatriotes ou à des implantations symboliques, hors de France.

C’est la raison pour laquelle, je vous invite toutes et tous, sans céder à une quelconque panique qui est l’objectif poursuivi par les terroristes, mais au contraire en restant calmes et sereins, à maintenir la plus grande vigilance au quotidien et à respecter strictement toutes les consignes de sécurité. Qu’il s’agisse des consignes établies par les autorités algériennes à l’égard en particulier des déplacements dans le pays, ou des « Conseils aux voyageurs » du ministère des affaires étrangères et du développement international qu’il convient de consulter régulièrement (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/). Il faut également rappeler aux Français de passage qu’il est impératif de se faire connaître sur le site Ariane.

C’est également la raison pour laquelle, j’ai demandé aux autorités algériennes de bien vouloir renforcer les dispositifs de sécurité auprès des principaux sites français en Algérie, notamment nos écoles et nos instituts. Cette ambassade est naturellement également à l’écoute des préoccupations particulières que vous pourriez avoir et qu’elle vous invite à lui relayer.

Je veux remercier à cette occasion très fortement les autorités mais aussi la population algériennes pour les marques de solidarité et les messages de condoléances très nombreux qu’elles viennent de nous adresser, y compris au plus haut niveau, et qui nous vont droit au cœur, venant d’un pays ami, qui, plus qu’aucun autre, a vécu dans sa chair l’expérience de la violence terroriste.

Un deuil national de trois jours, qui commence aujourd’hui à 13h, a aussi été décrété par le Président de la République française. Dans cette perspective, les instituts français seront fermés dans l’ensemble du pays pendant les trois prochains jours et nos drapeaux seront mis en berne dans toutes les institutions françaises en Algérie. Une minute de silence sera observée lundi à midi partout en France et j’invite tous ceux d’entre vous qui le pourront à s’y joindre.

Face à l’épreuve que notre cher pays traverse, et alors que tout sera fait par la France pour réagir, en liaison avec ses partenaires, à l’agression dont elle a été l’objet, il importe plus que jamais que l’unité, le rassemblement et le sang-froid prévalent et que nous restions ici en Algérie très unis. Cette Ambassade et nos trois consulats généraux sont à votre disposition pour répondre, en cette période de terrible drame pour notre pays, à vos préoccupations.

Avec mes bien cordiales pensées pour chacune et chacun d’entre vous,

Bernard EMIE
Ambassadeur, Haut représentant de la France en Algérie.

publié le 15/11/2015

haut de la page