Mali [ar]

Q - Après les précisions données par les chefs militaires de l’Afrique de l’Ouest, la France juge-t-elle que le Conseil de sécurité de l’ONU doit donner son feu vert à une opération de la CEDEAO au Mali dont le but serait notamment de reconquérir le nord du pays ? Est-elle prête à y apporter un appui logistique et par quels moyens ?

R - La France s’est déjà déclarée prête à apporter un appui, notamment logistique, à une opération au Mali, qui serait mandatée par le Conseil de Sécurité des Nations unies. Elle a donc encouragé la CEDEAO à formuler sa demande auprès de l’ONU et l’y a soutenue.

Le Conseil de sécurité a pris note de la demande de la CEDEAO d’autoriser le déploiement d’une opération africaine pour aider le Mali à se stabiliser. Il a exprimé sa volonté de travailler avec la CEDEAO et l’Union africaine pour préciser les objectifs d’une telle opération ainsi que la stratégie politique dans laquelle elle devrait s’inscrire.

La France invite la CEDEAO à apporter les précisions nécessaires, en étroite concertation avec les autorités de transition maliennes, dont le consentement est pour nous indispensable.

publié le 17/03/2014

haut de la page