La Résidence de France [ar]

JPEG

La Résidence de l’Ambassadeur de France en Algérie, connue sous le nom de Villa des Oliviers, est située face au soleil levant, sur les Hauts d’Alger, à El-Biar, au bord d’un escarpement dominant l’une des plus belles baies du monde.

Cette maison de campagne remonte elle aussi à l’époque turque. La propriété fut acquise en 1835 par la Princesse de Mir, puis revint en 1838 au Consul SCHULTZE et à son épouse qui l’embellirent et la conservèrent sept ans. Cette époque garde le souvenir du nom par lequel Francès SCHULTZE désigna la villa : " La Calorama ", c’est à dire " La Belle vue ".

Après avoir connu divers propriétaires, La Calorama échut en 1881 à Victor OLIVIER. C’est en demeurant un quart de siècle dans la famille OLIVIER que la villa acquit, par métonymie, le nom qui est encore aujourd’hui le sien. Il est vrai, également, que la propriété a toujours été peuplée de quelques oliviers sauvages.

Lors de la seconde guerre mondiale, elle hébergea une succession d’hôtes prestigieux : le Général WEYGAND, à l’automne 1940, pour un court séjour, puis le Général JUIN, qui s’y installa plus longuement. C’est là que le 8 novembre 1942, il apprit d’un envoyé spécial du Président ROOSEVELT l’imminence du débarquement allié en Afrique du nord.

En août 1943, le Général de GAULLE établit sa résidence aux Oliviers, où son épouse et ses filles vinrent le rejoindre, et y demeura jusqu’au 18 août 1944, date à laquelle il regagna la France. Après l’indépendance, Président de la République, il souhaita que la Résidence de l’Ambassadeur de France fût établie à la Villa des Oliviers. Ce que l’Algérie accepta en la concédant par bail.

C’est en ce lieu prestigieux, doté d’une belle terrasse donnant sur la baie, que se déroulent traditionnellement les manifestations du 14 juillet données à l’occasion de la fête nationale.

JPEG JPEG
JPEG JPEG

Voir aussi :

La Chancellerie

Le Parc Peltzer

publié le 26/02/2014

haut de la page