Le métier d’ambassadeur [ar]

« L’ambassadeur chef de la mission diplomatique coordonne et anime l’action des services civils et de la mission militaire ». (Décret du 1er juin 1979).

L’ambassadeur, "chef d’orchestre"

L’action de l’ambassadeur s’exerce plus particulièrement à travers son rôle d’animation de la chancellerie, qui est son "état-major" et la plaque tournante de l’ensemble de sa mission.

Elle s’exerce aussi à travers sa coordination des services spécialisés.Chaque spécialiste joue un double rôle. Il dirige un service autonome et il est conseiller technique de l’ambassadeur, qui peut toujours évoquer une affaire à son niveau.

Le développement des réseaux techniques aide l’ambassadeur à jouer son rôle de représentant de chacun des ministres. Sa responsabilité de coordonnateur en tant que dépositaire unique de l’autorité de l’État en est accrue : il réunit toute l’équipe chaque semaine.

publié le 27/02/2014

haut de la page