Interview de Guillaume Josselin, DG de Renault Algérie [ar]

« Développer une filière automobile en Algérie »

de Guillaume Josselin, Directeur Général de Renault Algérie

Dans quelle mesure le projet Renault à Oran est-il exemplaire de la relation économique franco-algérienne ? Qu’apportera cette usine à Oran et sa région ?

Notre projet industriel est un très beau projet, signé le 19 décembre dernier en présence de nos deux présidents, Abdelaziz Bouteflika et François Hollande : c’est dire toute l’importance qu’il revêt pour nos deux pays.

Il s’inscrit dans les objectifs prioritaires exprimés par les autorités Algériennes mais aussi dans ceux d’une relation bilatérale dynamique et équilibrée avec la France :

- Il contribue à la promotion des PME, identifiées comme réel moteur de la croissance en Algérie et s’appuie sur les potentialités locales en matière de sous-traitance.

- Il fait bénéficier des fournisseurs français du projet algérien.

- Il s’inscrit dans un partenariat à long terme avec l’Algérie, à l’instar de celui réalisé par Renault en Turquie.

- Il intègre une stratégie d’aménagement du territoire avec le développement du Port d’Oran et des infrastructures routières.

- Il s’inscrit dans une stratégie de protection de l’environnement.

- Il s’inscrit dans une politique d’investissement, de création d’emploi et de développement de la formation en Algérie.

Le projet permettra-t-il de développer une véritable filière automobile en Algérie ?

L’objectif de ce projet est effectivement de développer une filière automobile avec l’intégration en amont d’un tissu de sous-traitance locale. Renault apportera sa technologie, son niveau d’exigence en termes de qualité, et il appartiendra aussi à notre partenaire algérien de nous aider à soutenir le développement du tissu des sous-traitants.

Des réunions ont déjà eu lieu avec des fournisseurs potentiels et les contacts se poursuivront avec le Forum de Partenariat franco-algérien des 28 et 29 mai à Alger.

Quels sont les objectifs à court et à long terme de Renault en Algérie ?

Ce projet permettra à Renault de consolider sa position de leader en Algérie et de développer sa part de marché. La qualité de la Nouvelle Symbol « made in Algérie », en tout point identique à celle de n’importe quelle Renault produite dans le monde, sera le premier signe du succès de notre projet.

JPEG

publié le 25/03/2014

haut de la page