Inauguration d’un nouveau Centre de visas à Alger [ar]

Quelques jours avant mon départ définitif d’Alger, c’est avec beaucoup de plaisir que je tiens cette conférence de presse dans les futurs locaux du centre de collecte de demandes de visas, en présence du Président de TLS Contact, M. Christian Weisgerber qui est venu spécialement de France pour cette occasion, de la directrice du centre, Mme Sabrina Titouche, et de ses collaborateurs. Je suis moi-même entouré de mon adjoint, M. Marc Sédille et du chef du service des visas, M. Jean-Marc Robert.

Le consulat a commencé sa collaboration avec TLS à Alger en 2008, sur la base de 120.000 demandes de visa par an. En outre, l’Italie a rejoint le Centre en avril 2009. A ce jour, depuis son ouverture, ce premier Centre a reçu 626.387 demandes dont 588.536 pour la France, les autres pour l’Italie et le Canada. En 2012, le nombre de dossiers traités a presque atteint les 170.000 pour la France, soit une augmentation de près de 50% par rapport à 2008.

Ces locaux choisis en 2008 ne correspondent donc plus à la demande : ils sont devenus trop petits.

Le nouveau Centre est constitué de 3 plateaux, d’environ 1000 m2 , soit un total de 3000 m2. Le quartier permet un parking moins difficile ; les demandeurs de visa suivent un parcours linéaire très clair, avec 50 guichets, parcours qui se termine par une vaste zone de cabines pour le recueil des données biométriques. Le nombre de cabines passera ainsi de 12 à 18, ce qui permettra de recevoir plus de demandeurs et de réduire les délais de prise de rendez-vous.

L’accès pour les handicapés a été facilité aux comptoirs, caisses, et aux stations biométriques qui ont été adaptées. Des ascenseurs facilitent la circulation. Des bornes "libre service" ont été installées. Le parc informatique a été renouvelé ainsi que l’ensemble du mobilier. Le service "Premium" a été agrandi afin de répondre à une demande croissante de conditions d’accueil correspondant à la classe Affaires des compagnies aériennes, avec des prestations supplémentaires facultatives.

Ce Centre permet donc d’améliorer considérablement l’accueil des demandeurs de visa à Alger.

Michel Dejaegher
Consul général de France à Alger

JPEG

publié le 05/03/2014

haut de la page