Grand rendez-vous avec Albert Camus [ar]

JPEG

Commémorer le centenaire de sa naissance dans le cadre des cinq instituts français d’Algérie paraît être une évidence au regard de la stature d’Albert Camus et de la dimension proprement méditerranéenne de son œuvre.

Témoignages de l’actualité d’Albert Camus dans la création contemporaine, trois spectacles de théâtre, un atelier de lecture et la diffusion de documentaires récents seront proposés à l’automne 2013.

En écho à la table ronde organisée en juillet 2013 au musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille (Mucem), un débat sera animé en décembre 2013 par Eduardo Castillo qui a dirigé la publication du livre collectif « Pourquoi Camus ? ».

L’IFA a également proposé à l’essayiste José Lenzini, qui vient de publier une biographie de Mouloud Feraoun, de faire dialoguer les deux auteurs nés la même année.

Enfin, l’Institut français lance un nouveau concept d’exposition numérique dont la première déclinaison est consacrée à Albert Camus.

PROGRAMME :

> Résidence de Théâtre :

Autour des textes de Mouloud Feraoun (Le fils du pauvre) et d’Albert Camus (Le premier homme), 21 participants comédiens et musiciens
Animé par : Richard Grolleau

Dates :

Du 13 au 21 septembre 2013 au siège de l’association Paroles & Ecriture (SBA)

En partenariat avec l’association Paroles & Ecritures et le théâtre régional de Sidi Bel Abbès

> Théâtre : Camus / Char (La Postérité du Soleil)
Avec Jean Paul Schintu / Bruno Raffaelli, sociétaire de la comédie Française

Histoire de l’amitié de deux personnalités engagées dans la résistance à travers leur correspondance : face à face de mots et d’images, de poésie et de philosophie avec en son centre l’amitié de René Char et d’Albert Camus

Planning de la tournée :

Jeudi 24 octobre, représentation à l’Institut Français Oran
Samedi 26 octobre, représentation à l’Institut Français Tlemcen
Lundi 28 octobre, représentation à l’Institut Français Constantine
Mercredi 30 octobre, représentation à l‘Institut Français Annaba

> Lecture spectacle : Camus L’humaniste
Par Gauthier Morax / Marianne Denicourt, André Wilms

« Né le 7 novembre 1913, Albert Camus, romancier, dramaturge, philosophe, essayiste et journaliste, n’aura eu de cesse d’appeler à la révolte. Fil conducteur de son œuvre, la sienne est à la fois contre l’absurdité de la condition humaine et contre le monde tel qu’il est et tel qu’il se dessine. Pour célébrer ce centenaire, l’association 1000 cultures propose ainsi de faire le portrait de l’écrivain au travers de ses grands combats dont témoignent notamment ses Lettres à un ami allemand et ses Réflexions sur la guillotine. »

Planning de la tournée :

Dimanche 24 novembre, représentation à l’Institut Français Constantine

Mardi 26 novembre, représentation à l’Institut Français Annaba
Jeudi 28 novembre, représentation à l’Institut Français Alger
Samedi 30 novembre, représentation à l’Institut Français Oran
Lundi 02 décembre, représentation à l’Institut Français Tlemcen

> Théâtre : Camus l’Africain

A partir de textes d’Albert Camus et de Moni Grégo, pièce de théâtre interprétée par la Compagnie théâtrale de la mer.

Création théâtrale autour de 2 personnages :

“LE PÈRE“, ouvrier pied-noir qui s’adresse à son fils aujourd’hui, personnage construit à partir du texte de Moni Grégo intitulé Un père pied-noir, Éditions de l’Harmattan.

“LE POÈTE“ qui dira des fragments de textes d’Albert Camus : Noces, L’été, L’envers et l’endroit, L’homme révolté, Le discours de Stockholm…

Tous deux, interprétés par un seul et même acteur, vont évoquer, chacun à sa manière, un pays aimé : l’Algérie, une terre de naissance inoubliable.

Date :

Lundi 18 novembre à 19h à l’Institut Français Alger

> Rencontre : Table ronde « Pourquoi Camus ? »

Avec Jean-Yves Guerin, essayiste, Maissa Bey, auteur, Jacques Ferrandez, auteur de BD

Modération : Edouardo Castillo, auteur.

Comment parler, analyser, faire partager cette vision d’un homme aux multiples appartenances, aux multiples visages et aux multiples contradictions ? L’homme témoin, a-t-il quelque chose à nous dire aujourd’hui ? Dans « Pourquoi Camus ? » ouvrage collectif (Philippe Rey, 2013), une vingtaine d’écrivains, professeurs ou journalistes racontent chacun « son » Camus. Parmi eux et présents à Alger pour cette table ronde : Jean-Yves Guérin, admirateur du Camus citoyen de notre temps ; Jacques Ferrandez, auteur de BD (l’Hôte, puis cette année l’Etranger, Edouardo Castillo qui a conçu « Pourquoi Camus ? », et Maissa Bey ; tous expriment – avec leurs différences, leurs doutes, leurs admirations, leurs préjugés – leur dette, immense, à l’égard de l’héritage camusien. En partenariat avec le Mucem.

Dates :

Samedi 14 décembre à 14h30 à l’Institut Français Alger

Dimanche 15 décembre à 18h à l’Institut Français Oran

>Projection de documentaire : Albert Camus : le journaliste engagé
De Joël Calmettes, France, 2009 (52mins) en présence du réalisateur.

Camus journaliste a démontré que l’engagement ne s’opposait pas à la raison, la conviction à l’analyse, l’information à la rigueur. Avec pour guides la Justice et la Vérité, il dénonce sans relâche la misère des humbles (« Soir Républicain », 1936), la responsabilité des hommes face aux idéologies qui déchirent le 20ème siècle ou l’immense espoir suscité par la fin de la seconde guerre mondiale (« Combat », 1944-1947). Il tentera d’infléchir le cours de l’Histoire en s’engageant dans l’Express en mai 1955 pour soutenir la politique de Mendès-France en Algérie.

Planning de la tournée :

Mardi 22 octobre : Projection à l’Institut Français Oran.

Jeudi 24 octobre : Projection à l’Institut Français Tlemcen.

Samedi 26 octobre : Projection à l’Institut Français Constantine.

Dimanche 27 octobre : Projection à l’Institut Français Annaba.

> Conférence Camus – Feraoun, deux vies, un dialogue
Par José Lenzini, essayiste

L’essayiste et journaliste José Lenzini a consacré des biographies remarquées à ces deux auteurs : Les dix derniers jours d’Albert Camus (Barzakh, 2008) et Mouloud Feraoun, un écrivain engagé (Actes Sud-Solin, 2013). Lors de cette série de conférences, José Lenzini croisera les parcours de ces deux hommes nés la même année, aux choix différents, mais sans doute au même désir de paix entre les communautés.

Dates :

Lundi 11 novembre à 17h à l’Institut Français de Annaba

Mardi 12 novembre à 17h à l’Institut Français de Constantine

Samedi 16 novembre à 17h à l’Institut Français de Tlemcen

>Exposition numérique : ALBERT CAMUS 1913-2013

Cette exposition permet à partir d’une application dédiée pour Smartphones et Androïds, de faire accéder le visiteur à des sources originales d’archives (textes critiques et manuscrits, extraits audio et vidéo). Cette exposition sera visible dans toutes les villes de l’Institut Français Algérie (Alger, Annaba, Constantine, Oran et Tlemcen).

Retrouvez les détails de ce Grand Rendez-vous :

www.if-algerie.com

publié le 06/03/2014

haut de la page