Formation supérieure - Se former par l’échange

Fondé en 1987, le Programme boursier franco-algérien de formation supérieure (PROFAS) a permis de former dans l’Hexagone plus de 10.000 fonctionnaires et doctorants enseignants algériens. La volonté commune de l’adapter aux nouveaux enjeux de la coopération bilatérale a conduit à une évaluation complète qui débouche sur de nouvelles orientations. C’est le sens du relevé de conclusions signé le 3 juillet à Alger par le directeur général Europe du ministère des affaires étrangères, M. Bardad-Daïdj, et l’ambassadeur André Parant.

Le PROFAS + s’inscrit dans une dynamique nouvelle autour de deux axes. Le PROFAS B + soutiendra les doctorants algériens dans la finalisation de leur thèse. Le PROFAS C + appuiera les projets de partenariat institutionnel permettant aux administrations algériennes de bénéficier de l’expertise française. Point commun entre ces deux programmes : la promotion des talents et la recherche de l’excellence.

JPEG - 3.3 Mo

© Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure

publié le 20/08/2014

haut de la page