Formation au sauvetage à haut risque à Constantine [ar]

Du 23 août au 3 septembre 2015, deux experts français ont encadré une formation de sauvetage à haut risque à Constantine, en coopération avec la Direction de la Protection Civile de la wilaya. Douze stagiaires du Groupe algérien de recherche et d’investigation en milieu périlleux (GRIMP) ont participé à ce stage intensif, au cours duquel ils ont pu tester l’utilisation de nouveaux matériels spécialisés et expérimenter de nouvelles techniques.

JPEG

Chargé de prendre le relais des agents de la protection civile algérienne dans les zones périlleuses et inaccessibles, le GRIMP a vécu, pendant dix jours, une expérience éprouvante sur les plans physique (en raison des fortes températures), moral (travail en grande hauteur) et professionnel (préparation minutieuse de chaque séquence), mais extrêmement enrichissante. De leur côté, les citadins constantinois, spectateurs d’exercices impressionnants dans le panoramique unique de leur si belle ville, n’ont pas caché leur fierté et leur admiration vis-à-vis de leurs sauveteurs à l’entrainement.

JPEG

A l’issue du stage, les deux formateurs français, le Lieutenant Guy Pourchot et le Capitaine Grégory Laurent, ont témoigné de l’excellente condition physique de leurs collègues algériens et de leur haut potentiel. Marqués par cette expérience hors norme, ils ont émis le souhait de revenir encadrer de nouveaux stages.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la coopération franco-algérienne en matière de protection civile, initiée en 2014, et qui a donné lieu à de nombreux exercices de simulation, à la création d’un centre de formation à Bouira, ainsi qu’à une session de formation de formateurs du GRIMP à Médéa en mai 2015.

JPEG

publié le 08/10/2015

haut de la page