Exercices militaires conjoints franco-algériens Raïs Hamidou [ar]

JPEG

Dans le cadre de l’activité annuelle de coopération opérationnelle franco-algérienne « Raïs Hamidou 2013 », la frégate anti-sous-marine « Dupleix » a terminé le 15 mai une série de manœuvres avec le bâtiment de transport algérien « Kalaat Beni Hammad ». D’une durée totale de trois semaines, ces activités de partenariat avaient pour but de développer et consolider la coopération entre nos deux marines sur le plan opérationnel.

Les périodes d’entraînement à quai et à la mer se sont articulées autour des thèmes de la sûreté maritime et de l’action de l’Etat en mer. Elles visaient également à approfondir l’interopérabilité entre les deux marines dans les domaines de lutte contre les trafics illicites et la coordination des opérations de secours.

Très concrètement, ce sont des dizaines de manœuvres à la mer qui ont eu lieu au large de la France et puis de l’Algérie, entrecoupées d’escales dans les deux pays, à Toulon, Jijel et Alger : évolutions en groupes, simulation d’arraisonnement de bateaux avec mise en œuvre d’équipes de visites, tirs d’artillerie, assistance en mer, manœuvres hélicoptères avec les Dauphins et Lynx français et les Merlin et Super Lynx algériens, recherches et secours de naufragés en mer…

Outre l’aspect opérationnel, plusieurs visites croisées et protocolaires ont été effectuées, ainsi que des rencontres sportives entre les équipages du « Dupleix » et du « Kalaat ». Les marins algériens ont pu découvrir Toulon et la côte varoise. Les marins du Dupleix ont quant à eux pu découvrir les hauts lieux d’Alger et de ses environs lors d’une escale qui a marqué la fin de cette activité de coopération opérationnelle.

Au programme : diverses visites de la ville, découverte de Tipaza, match de football entre les deux marines et réceptions tant sur le « Dupleix », qu’à terre à la résidence de l’attaché de défense ou au cercle des armées d’Alger.

La France et l’Algérie sont des pays voisins dans le bassin méditerranéen - Toulon et Alger sont distants de 720 kilomètres - avec notamment le rail commercial extrêmement sensible entre Suez et Gibraltar. L´interopérabilité entre nos deux marines est cruciale pour répondre à toute situation complexe qui pourrait apparaître dans nos approches maritimes.

Avec cette 8ème édition de l’exercice annuel Rais Hamidou, la frégate "Dupleix" et le "Kalaat Beni Hammad" ont montré la capacité de deux unités à coopérer et à travailler efficacement ensemble.

publié le 02/03/2014

haut de la page