Exercice de simulation d’un accident de tramway à Constantine [ar]

25 officiers de la protection civile algérienne, provenant de 11 wilayas, ont participé dans la nuit du 2 au 3 juin à un exercice de simulation de collision entre un bus et une rame de tramway au carrefour critique de la zone industrielle Palma, à Constantine. Cet exercice, organisé par la Direction de la Protection Civile de la wilaya de Constantine en collaboration avec la société d’exploitation SETRAM, a bénéficié de l’encadrement de deux spécialistes de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), le Capitaine Stéphane Martin et le Lieutenant Fabien Lagnieu, dans le cadre de la coopération technique franco-algérienne en matière de Protection Civile.

JPEG - 1.8 Mo

D’importants moyens humains et logistiques ont été mobilisés pour l’occasion : plusieurs dizaines de pompiers, des policiers, des gendarmes, des médecins, une quinzaine d’engins de secours dont 5 ambulances, un camion de transport modulaire de la SETRAM et diverses camionnettes techniques. Selon le scénario de cet exercice, 20 passagers blessés, dont 5 incarcérés dans un état grave, nécessitaient d’être évacués. La SETRAM était alors chargée d’avertir la Protection Civile et les services de sécurité. L’opération a commencé à 23h, lorsque l’alerte a été lancée, et a pris fin aux environs de 1h00 du matin, quand la voie a été libérée, tous les blessés ayant été évacués vers le point de rassemblement des victimes (PRV) où ils ont reçu les premiers secours puis transportés, selon la gravité de leur état, vers le centre hospitalier.

Cet exercice est venu conclure un stage de formation de deux semaines, mené par les deux spécialistes de la BSPP, sur la prévention des accidents et sur le protocole d’intervention de la protection civile à Constantine. Le Colonel Pedro Rodriguez, chargé de la coopération franco-algérienne en matière de protection civile et superviseur de l’exercice, a souligné le professionnalisme des pompiers algériens et le haut niveau de technicité des agents de la SETRAM. Il a également expliqué que cette formation avait permis de transmettre aux participants une méthodologie efficace et éprouvée, ainsi que de les familiariser avec le matériel de sécurité de la SETRAM.

JPEG - 1.8 Mo

Cette action de coopération, réalisée à la demande de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC), s’inscrit dans la continuité d’autres actions montées précédemment dans le même domaine. Ainsi, à la suite des exercices réalisés sur le tramway d’Oran et le métro d’Alger en 2013 et d’un autre spectaculaire sur la télécabine de Constantine en 2014, la DGPC a pu éprouver les protocoles d’intervention déjà établis en les adaptant au contexte du nouveau tramway de Constantine. Du côté des responsables de la SETRAM, cet exercice s’est inscrit dans le cadre du programme d’exploitation du tramway, visant l’évaluation des Plans d’Intervention et de Sécurité (PIS).

publié le 10/06/2015

haut de la page