Étudier en France : 17 000 candidats algériens par an

TSA, 15 novembre 2014

JPEG

Dix-sept mille étudiants algériens déposent, annuellement, leur dossier de candidature pour étudier en France, a indiqué, ce samedi 15 novembre, à TSA, Flora Stienne, responsable de Campus France Algérie, en marge du second forum de l’enseignement supérieur, ouvert, ce samedi 15 novembre, à l’École supérieure des affaires d’Alger (ESAA).

« Le réseau campus France en Algérie est le premier réseau au monde en termes de nombre de demandes traitées », précise Alexis Andres, conseiller de Coopération culturelle à l’ambassade de France à Alger et directeur de l’Institut français en Algérie (IFA, ex-CCF).

M. Andres, explique que les procédures « peuvent être lentes vu le nombre important de demandes, mais elles ne sont pas complexes. Nous veillons à alléger les procédures et à les réformer quand c’est nécessaire », assure-t-il.

La procédure Campus France a simplifié le parcours, puisqu’elle fait que « les étudiants ne peuvent pas faire un parcours parallèle et que les établissements français doivent passer par Campus France qui garantit à l’étudiant une égalité de traitement », selon M. Andres.

Le directeur de l’IFA, souligne, également, qu’il y a des réflexions sur des caravanes qui permettront d’aller informer les étudiants qui sont dans des zones plus éloignées par rapports à nos Instituts français.

Vingt-sept établissements d’enseignement supérieur algériens et français sont présents à ce forum de l’enseignement supérieur qui prendra fin dimanche 16 novembre. Le forum est ouvert aux étudiants souhaitant étudier en France afin de répondre à leurs questions.

Par Massissilia Chafai.

Lire sur TSA : Étudier en France : 17 000 candidats algériens par an

publié le 25/11/2014

haut de la page