Editorial de l’ambassadeur dans le 3e numéro de Binatna [ar]

Forum de partenariat franco-algérien : Pari tenu !

PNG

La commémoration de la fête nationale du 14 juillet m’a donné il y a peu l’occasion de présenter un premier bilan de l’année écoulée. La déclaration d’Alger pour l’amitié et la coopération, signée par nos deux présidents de la République à l’occasion de la visite d’Etat de décembre 2012, a sans nul doute marqué en profondeur - plus que beaucoup ne l’avaient imaginé - la relation franco-algérienne.

Il est certainement trop tôt encore pour en tirer toutes les conséquences mais les premiers résultats sont là, à commencer par un dialogue apaisé et constant entre la France et l’Algérie, qui s’est traduit ces derniers mois par trois visites ministérielles et par un flux continu de visites parlementaires.

Des étapes très concrètes ont par ailleurs été franchies. Parmi les différents textes signés ces derniers mois, je retiendrai en particulier la mise en place, à l’occasion de la visite de la ministre Nicole Bricq, du COMEFA : instance nouvelle de concertation bilatérale sur tous les aspects économiques de la relation franco-algérienne.

Je noterai aussi la signature le 19 juin par le ministre Vincent Peillon de deux ambitieux programmes d’actions avec les ministres algériens de l’Education nationale Abdellatif Baba Ahmed et de la Formation professionnelle Mohammed Mebarki. Je relèverai enfin un autre programme d’actions, celui qui a été paraphé par la ministre Marylise Lebranchu avec le ministre de l’Intérieur algérien Daho Ould Kablia, et qui porte sur la modernisation de l’administration publique.

Le trimestre écoulé a également été marqué par un événement économique important, le forum de partenariat algéro-français des 28 et 29 mai , dont les résultats n’ont pas attendu puisque 25 sociétés présentes sont en cours de négociation et que 9 ont déjà conclu un partenariat avec une entreprise algérienne.

Bien entendu, le dynamisme des relations algéro-françaises concerne aussi l’Institut français, dont les activités nombreuses à Alger, Annaba, Constantine, Oran et Tlemcen connaissent un succès croissant. Ne manquez pas la page de ce numéro consacrée aux journées de la mode en Algérie !

Nous pouvons être fiers, tous ensemble, du travail accompli. Il est temps, pour beaucoup d’entre nous, de prendre quelques jours de repos mérité. Je vous souhaite donc à tous d’excellentes vacances d’été, et, à nos amis musulmans, une bonne fin de Ramadhan !

Retrouvez le troisième numéro de Binatna, la lettre d’information de l’ambassade de France en Algérie

publié le 11/03/2014

haut de la page