Déclaration d’Hélène Le Gal, Conseillère Afrique à la Présidence

A la suite de son entretien avec M. Abdelmajid Bouguerra,
ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines

JPEG

Notre présence s’inscrit dans le cadre de la préparation du sommet entre la France et les pays africains, du sommet pour la paix et la sécurité de l’Elysée qui se tiendra à Paris les 6 et 7 décembre. Il est important que l’Algérie soit bien associée en amont à la préparation de ce sommet pour que l’on puisse recueillir un peu les idées sur lesquelles nous sommes d’accord et sur lesquelles nous allons avancer pendant le sommet.

Il y aura trois sessions de travail durant ce sommet : une première sur la paix et la sécurité, une deuxième sur les partenariats économiques et le développement et une troisième sur le climat.

Nous avons trouvé avec le ministre, M. Bouguerra, beaucoup de convergences sur ces trois thèmes.

Sur le premier thème, il s’agit en fait, comme l’a dit le Président Hollande à Addis Abeba, de savoir comment la France peut aider les pays africains à prendre en charge eux-mêmes leur sécurité par rapport aux défis qu’ils ont à relever.

Sur le deuxième thème - partenariats économiques et développement - c’est ce formidable développement, cette croissance que connaît l’Afrique : comment est-ce qu’on peut mieux travailler ensemble à la porter au niveau international ?

Et enfin sur le dernier thème, le climat, nous partageons beaucoup de points de vue entre l’Europe et l’Afrique, qui est le premier continent menacé par le réchauffement climatique, et nous souhaitons préparer ensemble les grandes échéances à venir et notamment le sommet climat qui se tiendra à Paris en 2015.

publié le 17/03/2014

haut de la page