De Paris à Alger : du grand art culinaire avec le chef Farid Guerra [ar]

La réputation de Farid Guerra n’est plus à faire. Formé au contact des plus grands chefs au sein de la prestigieuse « Ecole Escoffier » du Ritz à Paris, ce dernier fut finaliste du concours du meilleur ouvrier de France en 2004. Alain Chapel et Michel Roth, qui font autorité dans le monde de la gastronomie française, avait d’ailleurs soutenu sa candidature. Passionné de cuisine, Farid Guerra a œuvré derrière les fourneaux des plus grandes tables étoilées, en France et en Suisse, avant de revenir en Algérie il y a trois ans. Revisitant le patrimoine national pour le plus grand bonheur des papilles algériennes, il œuvre aussi à la formation des jeunes générations de chefs locaux. Il est, par ailleurs, membre du jury de la Coupe du monde de pâtisserie.

Le menu qu’il propose est, à l’image de sa carrière, un mélange subtil de savoir-faire français et de terroir algérien. Une salade champêtre composée d’herbes sauvages, de légumes, de fruits et de fromage de chèvre frais vous sera proposée en entrée. Suivra un filet de mérou avec sa sauce aux agrumes, accompagné de légumes de saison et de coucous, le tout rehaussé d’une émulsion de L’ben (lait caillé). Suivra une volaille fermière au jus d’herbes fraîchement pilées, puis un plateau de fromages de Franche-Comté et enfin un biscuit breton accompagné d’une pomme cuite. Le dîner se terminera sur différentes déclinaisons de chocolat, moelleux, fondants et glacés.

Avis aux fins gourmets et rendez-vous au Ciel d’Alger le 21 mars 2016.

Prix : 7000 DA

Adresse : hôtel Oasis 32 rue, Mouloud belhouchet, Hussien Dey, Alger

JPEG

publié le 16/03/2016

haut de la page