Cap sur l’avenir [ar]

JPEG

Les relations franco-algériennes sont « au beau fixe, amicales, profondément sincères ». C’est par ces mots que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a débuté sa visite officielle en Algérie, organisée à l’occasion de la première réunion le 16 décembre du comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN).

Une délégation exceptionnelle

Co-présidée par les deux Premiers ministres, la rencontre a mobilisé une très importante délégation française. Neuf ministres, 80 chefs d’entreprises et de nombreux parlementaires ont accompagné Jean-Marc Ayrault, profitant de cette visite pour échanger en tête-à-tête avec leurs partenaires algériens.

Avec la mise en place d’une réunion biennale des deux gouvernements et une concertation annuelle des ministres des affaires étrangères, un dialogue exceptionnel est désormais instauré pour l’ensemble des dimensions de la relation bilatérale. C’est le cas des aspects politiques et de sécurité. C’est aussi le cas de l’économie, avec la rencontre tenue sur ce thème à l’Hôtel Aurassi.

Des avancées importantes ont également été enregistrées en matière de culture et de coopération, avec notamment l’ouverture prévue à la rentrée de quatre instituts de science et de technologie soutenus par les IUT français.

Sans oublier la « dimension humaine » : 250.000 visas ont notamment été accordés par la France aux ressortissants algériens en 2013, dont plus d’un tiers de visas de circulation.

Sous le sceau de l’amitié

Porter ensemble un « regard lucide » sur le passé pour mieux se tourner vers l’avenir : c’est la démarche volontariste lancée il y a un an par les deux présidents. L’hommage rendu par Jean-Marc Ayrault au monument du martyr et le discours adressé le 17 janvier aux jeunes étudiants de l’Ecole nationale polytechnique d’Oran (ENPO) témoignent à leur manière de cette démarche.

Une visite placée sous le sceau de l’amitié, puisque le Premier ministre Abdelmalek Sellal a tenu à accompagner son homologue français du début à la fin de son déplacement en Algérie.

publié le 03/02/2014

haut de la page