Accord historique entre l’INA et l’EPTV [ar]

Emmanuel Hoog, président-directeur général de l’Institut national de l’audiovisuel, s’est rendu à Alger, pour une visite de deux jours les 5 et 6 février 2008, pour remettre les archives détenues par l’Ina sur l’Algérie. Les supports physiques seront remis à la télévision publique algérienne et sera ainsi finalisée la convention de partenariat, signée le 4 décembre dernier avec l’entreprise publique de télévision algérienne (EPTV).

JPEG
INA - Départ de la caravane de sel (1948)

Cet accord prévoit :

- La mise à disposition d’une copie de l’ensemble des images d’actualité détenues par l’Ina, relatives à l’Algérie depuis la seconde Guerre mondiale jusqu’à 1962.

- La possibilité pour l’EPTV d’exploiter ces images par voie hertzienne ou satellitaire et de les commercialiser sur le territoire algérien.

1862 documents sont rendus disponibles, ce qui représente un volume de 138 heures de programmes. Certains de ces documents sont muets. Ces archives issues des images d’actualités retracent l’histoire de l’Algérie de 1940 à juillet 1962.

Cet accord historique offre à la télévision publique algérienne, une totale liberté d’utilisation de toutes les images d’archives tournées notamment sur le sol algérien, jusqu’à la date d’indépendance. Ce patrimoine audiovisuel est désormais le leur, de plein droit.

Il s’agit d’un acte fort et original de partage d’un patrimoine commun.

Des dizaines de documents traitent des grands évènements algériens : les fêtes traditionnelles, de l’Aid el Kebir au départ pour La Mecque en 1946 ; les grands événements sportifs, comme la finale de la coupe de football d’Afrique du Nord, ou les catastrophes naturelles comme le tremblement de terre de 1954.

La vie au quotidien des Algériens tient une place importante dans ce corpus d’archives avec des documents tels que l’image du départ de la Caravane du sel en 1948 traversant le Sahara jusqu’au centre de l’Afrique ou un documentaire en couleur de 1950 sur les paysans de l’Aurès. Le début de l’industrialisation de l’Algérie et les grands chantiers sont également évoqués avec l’inauguration du Transaharien ou les premiers puits de pétroles à Bou Saada.

La majeure partie des documents est intimement liée à l’histoire de la France à travers l’Algérie : que ce soit le document le plus ancien « le bombardement de la flotte française dans le port de Mers el Kebir » (1940) ou l’arrivée du Général de Gaulle à Alger en 1958, au lendemain de son ascension au pouvoir. La guerre d’Algérie est évidemment très présente à travers les événements de novembre 1954, des scènes de pacification de l’armée française ou des attentats à Alger ou en France. Enfin, plusieurs documents illustrent la question algérienne au sein de la société française : du procès de l’OAS aux rapatriés d’Algérie.

Ces archives symbolisent aussi la naissance d’une nation, du référendum de 1962 aux premiers jours de l’Algérie indépendante, en passant par la signature des accords d’Evian.

Dès à présent, tous les internautes peuvent accéder à l’intégralité des archives sur ina.fr.

JPEG
INA - Départ des pélerins pour la Mecque (1946)

publié le 29/10/2014

haut de la page