8èmes Rencontres Algérie à Paris [ar]

Les rencontres Algérie tenues au Sénat et à Ubifrance les 15 et 16 mai ont permis à une quarantaine d’intervenants français et algériens de revenir sur les dernières évolutions du marché en Algérie.

PNG

Un accueil chaleureux

« L’Algérie est plus qu’un marché prometteur, c’est incontestablement une puissance économique d’avenir ».
Ces propos d’ouverture de Jean-Pierre Bel, président du Sénat français, résument à eux-seuls l’esprit de cette huitième édition. Le colloque tenu sous son haut patronage a été notamment l’occasion de mettre en avant les nombreux atouts du pays : prévisions de croissance supérieures à 4% jusqu’en 2016, dette publique limitée à 9%, prévisions d’inflation maîtrisée autour de 3-4% jusqu’en 2016 et une volonté forte de diversification de l’économie.

L’Algérie ouvre ses portes aux PME françaises

Les 220 entrepreneurs présents ont pu écouter les témoignages d’experts sectoriels, de partenaires institutionnels d’Ubifrance ou de prestataires et débattre avec eux des nouvelles perspectives dans les secteurs porteurs : santé, nouvelles technologies, agroalimentaire, infrastructures, transports et industrie.

Une occasion de rappeler que les PME françaises ont, elles aussi, de réels atouts à faire valoir de l’autre côté de la Méditerranée. Elles bénéficient une excellente image de marque dans un contexte de montée en gamme du marché algérien. Elles partagent avec leurs partenaires algériens le lien inestimable de la langue française. Elles sont en outre puissamment accompagnées : en 2013, les agents d’Ubifrance ont orienté près de 400 entreprises,dont 90% de PME. Cet effort promet de rester soutenu : pour clôturer ces rencontres, l’agence accueillait dans ses locaux près de 180 rendez-vous individuels entre entreprises implantées en Algérie et professionnels
souhaitant entrer sur ce marché.

publié le 19/08/2014

haut de la page